Ces comportements qui cassent l’ambiance au travail...
Partie I 

Partie I : Se rendre disponible 

Sous couvert de professionnalisme, les entreprises attendent de leurs équipes de la flexibilité et bien évidement de la disponibilité.

ATTENTION aux pièges !

> Répondre aux sollicitations via mail, téléphone et messagerie instantanée en dehors des horaires de travail est à éviter. 
Il est vital de cesser la glorification du salarié qui aménage son existence autour de son travail. Même si nous sommes encore loin d’atteindre un équilibre vie pro / vie perso, il ne faut pas pour autant s’approprier le temps de ses équipes et ne pas respecter leur droit à la déconnexion. Accroitre la charge mentale de ses équipes est dangereux et peut conduire au burn out. En somme : à bannir !

Astuces et tips  : Ne pas tomber dans le piège dès la première sollicitation. 
Quand on débute un nouveau job, on est encore dans la phase « lune de miel » et on peut se retrouver dans de beaux draps en répondant à des demandes hors du temps de travail. Déconnectez-vous, n’installez pas de messagerie ou de plateforme collaboratives pro sur vos Devices persos. Éteignez votre smartphone pro à la sortie du bureau et le weekend. N’hésitez pas à en parler à votre manager en lui demandant pourquoi vous recevez des sollicitations le soir ou le WE. Proposez lui de renforcer l’équipe avec une nouvelle embauche si la situation se répète.

> Sauter la pause dej, manger devant son bureau ou refuser de prendre ses pauses est un fléau.
Encore une fois l’entreprise préfère voir ses salariés au travail qu’au repos. Or, cela peut sembler être une vérité générale que n’importe quel entrepreneur sortira lors d’un Ted Talk… Or les pauses sont prévues par la loi et nous avons besoin de nous recharger. Prendre l'air, marcher ou déjeuner avec un ami ne sont en rien du luxe. Accordez-vous ces pauses car elles vous feront du bien à votre corps et votre tête !  

Astuces et tips : Encore une fois en ne tombant pas dans le piège la première fois et bien cela sera un signe fort pour votre manager. Il ira peut être voir un autre membre de son équipe ou évitera de vous importuner. N’hésitez pas à laisser des écrits pour rappeler que les pauses sont "sacrées" et garanties par la loi. Si des urgences peuvent entraver la dynamique quotidienne, ce n'est pas la fin du monde. Mais il doit toute fois bien s’agir d'urgences et non pas d’une routine installée. Les ressources humaines doivent vous écouter et prendre en considération votre situation.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux !

Prochain article à venir sur le même sujet :

Partie II : Les micro-agressions