La Grande Démission

La grande démission est le signe le plus parlant de la volonté commune de travailler dans des conditions dignes et jouir d'une rémunération adaptée au niveau de vie.

Les entreprises ne peuvent plus polluer leur branding RH de fausses promesses et espérer que leurs employés ne s'en aperçoivent pas.

Les écarts de rémunération ou encore le manque de valorisation de fonctions clés dans l'entreprise participent à ce ras-le-bol collectif.

Les hommes et les femmes politiques ne sont plus autorisés à brandir la valeur travail comme un facteur d'émancipation. Dans les faits, on se rend compte que le travail ne permet plus de vivre dignement dans les plus grandes démocraties comme la France.

La grande démission, c'est une opportunité :
> de mettre face à face les valeurs de l'entreprise et la réalité du terrain et de corriger les écarts...
> de regarder de plus près les salaires et de revoir à la hausse les personnes lésées...
> d'interroger vos collaborateurs sur les améliorations qu'ils souhaitent et les problèmes qu'ils rencontrent au quotidien...

L'article paru dans Le Monde donne quelques clés de lecture intéressantes sur l'implication des salariés dans la vie et la gestion de l'entreprise. 

Si vous ne vous occupez pas de la force humaine qui permet à votre entreprise d'atteindre ses objectifs et d'engendrer du profit... Cette force peut devenir une faiblesse. En effet, les entreprises revoient leur standards de recrutement à la baisse face à la difficulté d'embaucher au lieu de revoir leur indemnisation et avantages à la hausse.

Pour ceux qui pensent que ça ne durera pas et bien il ne connaissent pas encore les générations Z et Alpha... Good luck !